Ces livres qui me donnent envie de voyager.

5 févr. 2017



Malgré ma cadence d'escargot pour lire un livre, je suis tout de même une fervente amatrice de littérature. Je n'ai pas de style prédéfini, tout y passe. Mais quoiqu'il en soit, j'ai pu lire, plusieurs fois, des livres qui m'ont donné des envies d'évasions. Je ne suis pas une grande voyageuse dans l'âme, même si je l'aimerais beaucoup, les aléas de la vie font que. Le travail, les finances... Ce n'est pas toujours simple de faire ce que l'on veut. Il faut s'en donner les moyens me direz-vous. Certes, il le faut, oui. J'ai bien envie, cette année, de prendre le temps. Faire quelques voyages de quelques jours, pas forcément très loin, aux quatre coins de la France, dans les pays frontaliers, ou à l'autre bout du monde si je le peux. 




L'île des oubliés, de Victoria Hislop

"L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux... et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi, Sophia, la mère d'Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets..."

Grâce à ce livre, je suis tombée amoureuse de Victoria Hislop, mais pas que. Je suis tombée amoureuse de la Crête. La mer turquoise, les maisons d'un blanc immaculé, la chaleur de l'été... et puis Spinalonga. Je crois que c'est ce qui m'a réellement donné envie de m'y rendre. Cette île est une ancienne colonie de lépreux. Aujourd'hui inhabitée, elle reste un lieu touristique. Je me suis longtemps perdue à admirer les paysages de la Crête sur internet, faites de même et vous comprendrez sûrement pourquoi je suis tombée amoureuse de ses paysages ! 


Une dernière danse, de Victoria Hislop


"Derrière les tours majestueuses de l’Alhambra, les ruelles de Grenade résonnent de musique et de secrets. Venue de Londres pour prendre des cours de danse, Sonia ignore tout du passé de la ville quand elle arrive. Mais une simple conversation au café El Barril va la plonger dans la tragique histoire de la cité de Garcia Lorca et de la famille qui tenait les lieux.



Soixante-dix ans plus tôt, le café abrite les Ramirez : trois frères qui n’ont rien d’autre en commun que leur amour pour leur sœur, Mercedes. Passionnée de danse, la jeune fille tombe bientôt sous le charme d’un gitan guitariste hors pair. Mais tandis que l’Espagne sombre dans la guerre civile, chacun doit choisir un camp. Et la fratrie va se déchirer entre résistance, soumission au pouvoir montant, ou fuite.

Happée par ce récit de feu et de sang, Sonia est loin d’imaginer à quel point cette histoire va bouleverser sa propre existence…"

Encore une oeuvre de Victoria Hislop, oui. Je vous ai dit, je suis littéralement tombée amoureuse de cette auteure ! Comme dit dans le résumé, elle nous emmène, avec ce roman, à Grenade, en Espagne. A vrai dire, en lisant le résumé, je ne m'attendais pas du tout à une telle histoire. Mais j'ai été plus qu'agréablement surprise. On est projeté au vingtième siècle, en pleine Guerre civile espagnole. Et malgré cette période difficile, le Grenade de cette époque a l'air tellement magnifique... 
J'ai eu la chance de découvrir Barcelone il y a quelques années, et j'ai été charmée par l'ambiance de la ville. Les gens y sont accueillants, les bâtiments magnifiques, avec toutes ces petites ruelles où, lorsqu'on lève la tête, on y voit des dizaines de fils à linge allant de fenêtre en fenêtre. Je pense que je serai tout autant séduite par le sud du pays. Et Grenade semble une jolie ville à visiter. D'autant plus que depuis, une amie est partie y vivre et je me perd longuement dans ses photos de la ville...


Outlander, de Diana Gabaldon

"Ancienne infirmière de l'armée britannique, Claire Beauchamp-Randall passe des vacances tranquilles en Ecosse où elle s'efforce d'oublier les horreurs de la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front...


Au cours d'une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d'un menhir. Elle s'en approche et c'est alors que l'incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. 



L’Écosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l'occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d'intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l'aventure et les périls, l'amour et la passion. Jusqu'au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu'elle aura découvert et le bonheur qu'elle a connu et qui, désormais, lui parait si lointain..."


Passons des pays chauds et gorgés de soleil, à des plaines verdoyantes à perte de vue, sous un ciel gris et froid... Oui, on change complètement de registre ! Alors certes, dans Outlander, on plonge dans l'Ecosse des années 1740. Mais qu'importe, ça reste l'Ecosse, et je pense qu'elle a toujours eu des paysages aussi verdoyants ! Récemment, on m'a dit que le pays était "surréaliste", et qu'on s'y croyait "comme dans un roman". C'est ce qui m'attire, justement. Quand je pense "Ecosse", je pense à  : bâtiments historiques, plaines verdoyantes.. et rien que ça, ça me fait penser à un roman. Tel que Jane Eyre ou Les Hauts de Hurlevents que j'aurai également pu inclure dans cet article, tant ils m'ont donne envie de voyager. Je pense que l'Ecosse serait l'un des meilleurs endroits pour se ressourcer, se reposer et se recentrer sur soi-même. Il m'appelle à être un endroit calme, léger, où la Nature est maître.

1 commentaire:

  1. Je ne lis plus depuis un certain temps, par manque d'énergie, et le quotidien prend vite le dessus pour que je songe à me poser tranquillement mais c'est un grand regret, auquel je dois songer à remédier, j'aime écrire sur le blog et un roman :) Merci pour ces jolies découvertes ;)

    RépondreSupprimer